Château Haut-Goujon

Lalande de Pomerol – Montagne Saint-Emilion

Par l’application des principes d’une lutte raisonnée dans la culture de ses vignobles, le Château Haut-Goujon vitalise et conserve la fertilité de ses sols, tout en rendant les pieds de vignes naturellement plus résistants à toutes les attaques microbiennes. Ainsi, les raisins n’ont pas besoin de subir de techniques correctives en cave. La différence et l’authenticité du goût sont privilégiées et préférées à une standardisation banalisante.

Une climatologie plutôt clémente :  La région du Libournais bénéficie dans son ensemble d’un climat à la fois océanique et continental, c’est à dire relativement tempéré, mais avec quelques caprices météorologiques, entraînant parfois des passages pluvieux pendant la période des vendanges !

Liliane Garde

Je m’investis dans la propriété mais je n’en oublie pas pour autant le reste du monde : tous les ans, je participe, par exemple, au convoyage de malades en pèlerinage vers Lourdes.
J’assure toujours l’accueil de notre clientèle, je suis gérante de la propriété depuis 1995 et, depuis 1998, je suis ma fille Corinne dans tous les Salons des vins – dix par an – auxquels Haut-Goujon participe. J’aime revoir chaque année tous nos clients à travers la France, et côtoyer le monde.
Je suis toujours là, énergique. Et je me suis mise à la peinture à l’âge de 65 ans ! Un de mes bonheurs.
L’autre : voir mes enfants travailler et progresser et mes petits-enfants évoluer autour de moi.

Corinne Garde

Mes très jeunes parents m’ont très tôt installée dans ma poussette au bout des rangs de vigne qu’ils travaillaient. Ils n’avaient alors pas les moyens de recourir aux services d’une nourrice, j’y ai gagné d’être très vite au cœur du sujet !
Dès l’adolescence, j’ai participé aux petits travaux de la vigne au côté de mon père. Et comme mes parents étaient sans cesse très occupés pour reconstruire notre vignoble détruit par le gel de 1956.

Actuellement, je suis responsable de la partie administrative et de la gestion financière et économique. Je participe également à l’essor commercial en assurant tous les Salons destinés aux particuliers en France – 10 prestations par an – et le développement de la vente à la clientèle particulière.

Mickael Garde

Mon père, en proie à des soucis de santé, se retirera progressivement de l’activité. J’ai travaillé à son côté pendant de nombreuses années et c’est auprès de lui que j’ai acquis l’expérience et la connaissance
du vignoble. Mais j’ai dû faire preuve de patience et de persévérance pour pouvoir faire évoluer la propriété : changement de pratiques culturales, nouvelles techniques de vinification et élevage en barriques neuves…
En 2009, je fais la rencontre d’un spécialiste de l’agriculture bio. Ce qui provoquera un changement d’orientation professionnelle pour l’exploitation familiale. Je comprends qu’il existe des méthodes alternatives plus respectueuses de l’environnement telles que l’agriculture biologique et la biodynamie. C’est la révélation ! Je décide de mettre ces méthodes en pratique.
En 2010, la SCEA Garde et fils s’engage dans la procédure de certification environnementale Iso 14001.
Mon expérience de six mois en Californie m’a également ouvert les yeux sur de nouvelles méthodes de vinification et d’élevage. Aujourd’hui, j’ai mis en place la vinification et l’élevage en barriques de 500 litres, ainsi que l’élevage de vin sans SO2.

Vincent Garde

En 1998, je m’envole pour les Etats-Unis, destination Seattle, dans le cadre d’un échange international. Je suis accueilli dans une des plus vieilles familles productrices de vin dans l’Etat de Washington. Elle commercialise plus de 800 000 bouteilles par an.
Je participe activement à la vie de l’exploitation. Découverte et vinification de cépages que je ne connaissais pas, achat de vendanges dans différents Etats… Une nouvelle approche du travail de la vigne et du vin pour moi.
Tout cela a contribué à me donner une vision plus ouverte et plus large du monde du vin.
C’est en 1999 que j’intègre le domaine familial.
J’ai des compétences qui me permettent d’être polyvalent, mais c’est plus particulièrement de la partie commerciale que je m’occupe.
D’ailleurs, nous avons créé, avec mon frère et ma sœur, une société commerciale, la SARL Henri GARDE et Fils. Nous distribuons et exportons notre gamme de vins que nous étoffons d’année en année.

haut-goujon-sepa-bas-blanc1

CONTACT

Vigneron indépendant

3 Goujon, 33570 Montagne
Tél : 05 57 51 50 05 – Email : contact@chateauhautgoujon.fr

Nous suivre

Visiter